Comité départemental de la randonnée pédestre

La maladie de Lyme ou BORRELIOSE DE LYME.

 
La borréliose de Lyme est une maladie infectieuse, non contagieuse, causée par une bactérie du groupe Borrelia. Elle est transmise à l’homme par piqûres de tiques infectées.


Les tiques :

Les tiques se nourrissent du sang de leur hôte.
Toutes les tiques ne sont pas infectées: la densité et la proportion de tiques
infectées sont, en France, très variables en fonction de la zone géographique et de la
saison, avec une nette prédominance dans l’Est et le Centre de la France.
C’est sur la période entre avril et novembre que l’activité des tiques est la plus
marquée. Elles vivent dans les zones boisées et humides, les herbes hautes des prairies,
les jardins et les parcs forestiers et urbains.
Enfin, les tiques sont absentes au dessus de 1500 m d’altitude.

 


La maladie :


Elle évolue schématiquement en trois phases, mais la progression d’une phase à
une autre n’est pas systématique. Si cette évolution se fait, c’est sur plusieurs semaines,
mois ou même années.
La phase précoce localisée est importante à connaître pour un randonneur: il s’agit
d’une tache rouge au site de la piqûre de tique, survenant 3 à 30 jours après la piqûre,
indolore et de croissance annulaire et centrifuge. C’est l’ERYTHEME MIGRANT.
La constatation d’une telle lésion doit amener à consulter un médecin.

 


Comment se protéger de la maladie?


La meilleure prévention consiste à se protéger des piqûres de tiques. Elle comporte
des mesures de trois ordres:
1- La protection mécanique par des vêtements couvrants, y compris
chapeau, éventuellement imprégnés de répulsifs, pour les activités de plein
air dans la végétation. Le port de vêtements clairs permet de repérer plus
facilement les tiques non encore fixées sur la peau.
2- Au retour d’activités dans la nature: un examen soigneux de tout le corps
en insistant sur les zones chaudes et moites (aisselles, creux du genou…) mais
aussi le cuir chevelu, ainsi que le cou et la nuque chez les enfants, afin de retirer
précocement chaque tique.
3- En cas de piqûre, retrait le plus rapidement possible de la tique à l’aide
d’un tire-tique et désinfection de la peau. SURVEILLER ensuite pendant un mois
l’apparition d’un peu de fièvre ou d’un érythème migrant à l’endroit de la piqûre, qui
doivent amener à consulter.

Télécharger le dépliant de l'Institut national de prévention et d’éducation pour la santé INPES.

                                                                                 Elisabeth COCHET - Médecin CD 29

 

Sources : BEH - Mise à jour du 23/10/2016 - INPES

--> Pour mieux prévenir la maladie, participez au projet Freqrando lancé par l'INRA. Lire l'article à ce sujet.

 

 

Télécharger les pièces jointes :
Dernière modification le mardi, 19 mars 2019 10:35

Conseil en matière de santé

Stop aux gobelets à usage unique

Les randonnées pédestres, ouvertes au public, font, en règle générale, l’objet de ravitaillements sur les circuits.Il est nécessaire d’arrêter l’utilisation…

Se protéger du soleil c'est aussi valable en Bretagne !

L'insolation est le coup de chaleur localisé au crâne, elle  peut entraîner des dégâts irréversibles. Il est pourtant simple de…

La maladie de Lyme ou BORRELIOSE DE LYME.

 La borréliose de Lyme est une maladie infectieuse, non contagieuse, causée par une bactérie du groupe Borrelia. Elle est transmise…

Coeur et activité sportive

« Le sport absolument, pas n’importe comment » : les 10 règles d’orRecommandations édictées par le Club des Cardiologues du…

Information sur le certificat médical - saison 2017-2018

Pour cette nouvelle saison 2017-2018, de nouvelles régles interviennent en matière de certificat médical. Sont applicables pour toute pratique, en…

Freqrando : Participez à une meilleure connaissance de la maladie de Lyme

L'INRA lance une étude dont l'objectif est de connaître la distribution des tiques (vecteurs de la bactérie provoquant la maladie…